GERMAINE SLUTTE

Le nom de la bière a été choisi en hommage à Germaine Slutte, une Jettoise célèbre, décédée en 1968 à New York, et dont l’histoire extraordinaire fait encore à ce jour l’objet de nombreuses recherches menées par deux Jettois passionnés d’histoire : Marcel Verdoeft et André Gebeurtenis.

post-card.png

Suivez, 'post' après 'post', la fabuleuse histoire de Germaine Slutte...

Les dernières recherches menées par nos historiens Marcel Verdoeft et André Gebeurtenis ont permis de déterminer qu’en 1937 Gustave Slutte rejoignait la brasserie Liebmann qui produisait une bière très populaire à l’époque, la Rheingold.


Pour la promouvoir, la brasserie a mis sur pied dès 1940 le concours annuel de Miss Rheingold : les photos de six jeunes femmes étaient exposées partout où la bière Rheingold était vendue- en Pennsylvanie, New Jersey, New York, Connecticut, Rhode Island, Massachusetts, Vermont, New Hampshire et Maine. Ces points de ventes proposaient des bulletins de vote permettant de choisir sa Miss. Ce « coup » marketing a suscité un grand enthousiasme et est devenu au fil des années un événement annuel incontournable.

Quelle ne fut pas la surprise de nos historiens de découvrir, durant l’analyse des archives de la brasserie aujourd’hui disparue, que Germaine Slutte elle-même avait participé en 1946 à cette élection, remportée cette année-là par Rita Daigle.

A l'âge de 21 ans déjà, les courbes élégantes de Germaine Slutte inspirèrent les designers des années 40 qui en font alors une des célèbres "pin-up girls" que l'on retrouve sur les calendriers et pubilicités de l'époque.

Après 4 années passées à la Lion Brewery, Gustave aurait rejoint en 1937 la Liebmann’s Brewery située à Brooklyn, producteur notamment de la Rheingold Extra Dry, célèbre notamment pour son concours de "Miss Rheingold". Les amateurs de la bière choisissaient la plus jolie fille de leur quartier pour le représenter pendant un an. Le concours a duré de 1940 à 1965.

La Rheingold est devenue la bière de la classe ouvrière new-yorkaise. A son apogée, elle détenait une part de marché de 35% à New-York. Rheingold a bénéficié également du soutien des communautés minoritaires de la ville. Rheingold était un sponsor de l'émission de variétés de Nat King Cole, alors que la plupart des annonceurs hésitait.

Mais malgré son énorme popularité, la bière Rheingold a commencé à perdre des parts de marché lorsque les grandes méga-brasseries comme Anheuser-Busch, Miller et Coors ont commencé à commercialiser à l'échelle nationale, entraînant la faillite de nombreuses petites bières régionales.


La dernière bouteille de Rheingold a été vendue dans la région de New York en1978...

A l'âge de 21 ans, les courbes élégantes de Germaine Slutte inspirent les designers des années 40 qui en font une des célèbres "pin-up girls" que l'on retrouve sur les calendriers et pubilicités de l'époque. Elles symbolisent la parfaite combinaison entre la "girl next door" et la "girl of your dreams"... une irrésistible séductrice!